Table Zone Urbaine

Écrit par Farfadet-Fou

1)    Description du projet

Il s’agit de réaliser une table de jeu représentant une zone urbaine et qui soit le plus modulaire possible.

Il faut également que le stockage des éléments prenne le moins de place possible. Les bâtiments composant cette table devront donc pouvoir se démonter.

Parallèlement, cette modularité permet une construction progressive de l’ensemble en ayant des tables mixtes (zone urbaine, zone ouverte) en attendant que l’ensemble des éléments soit construit. 

2)    Plan de la table

PlanTable

Nous voyons sur ce plan que, pour s’adapter à la table, il est nécessaire que certains éléments soient des sortes de raccords.

Ces raccords sont nécessaires entre les bâtiments et pour prolonger certains tronçons de routes.

Ainsi, les éléments à réaliser sont les suivants :

ElementsTable

Grâce à ces éléments, il est possible de réaliser toutes sortes de zone urbaine :

PlanTable2

3)    Standardisation des éléments

Et oui ! Pour que la modularité ne provoque pas de différences d’épaisseur et de problèmes de raccord, il est indispensable de normaliser la construction !

Pour cela, il faut prendre toujours le même matériau pour les différentes constructions.

Le matériau le plus adapté, le plus facile à travailler et le moins cher est le carton-plume. Il semble qu’une épaisseur de 3mm soit le meilleur compromis.

Les éléments les plus bas sont les routes : elles feront 3mm d’épaisseur. Des trottoirs seront présents au bord des routes : il suffira de coller des bandes de carton-plume de 3mm d’épaisseur au niveau des trottoirs.

Les supports de bâtiments devront être au même niveau que les trottoirs. Ils seront donc constitués de 2 épaisseurs de carton-plume.

Il en est de même pour les adaptateurs à placer entre les supports des bâtiments.

Pour les murs et toits des bâtiments, on utilisera directement le carton-plume de 3mm d’épaisseur.

a.      Normalisation des routes

DtailRoutes

La base de la route sera un carton-plume de 3mm d’épaisseur de la dimension de l’élément à réaliser.

Sur les bords, un morceau de carton-plume de 3mm d’épaisseur sera collé pour représenter les trottoirs.

Mais un trottoir peut posséder des reliefs. Ces reliefs, par soucis d’économie, pourront soit être gravés sur le carton-plume, soit être réalisés avec de la pâte à modeler durcissante.

Il faudra ensuite sous-coucher les éléments. Une sous-couche noire donnera un meilleur résultat final étant donné les « couleurs » d’une zone urbaine.

Ensuite, il faudra peindre ces éléments : route en bleu nuit, marquage au sol (si on en fait !!!) en blanc et trottoirs en gris moyen.

Enfin, chaque élément sera verni avec du verni marin mat en bombe.

b.      Normalisation des bâtiments

                                                              i.      Support

Comme il a déjà été dit, le support des bâtiments sera réalisé en collant 2 carrés de carton-plume aux dimensions des bases des bâtiments.

Il n’est pas nécessaire de créer de relief. Et attention au raccord avec les trottoirs si jamais il en est fait !

Pour la sous-couche, en noir pour les mêmes raisons que les routes.

Un léger flocage peut apporter de la vie à l’ensemble. En complétant avec de la peinture (pour le raccord avec les trottoirs) couleur gris moyen, le résultat devrait être esthétique…

Enfin, on termine par le verni marin mat en bombe.

                                                            ii.      Les bâtiments

icone-pdf-300x300   Aquila Shrine (Autel de l'Aquila)   icone-pdf-300x300  Mixed Stone Tower
 bmp  Entrepot 1   icone-pdf-300x300  Modular Building
 bmp  Entrepot 2   png  Assemblage des Tours (Towers)
 bmp  Entrepot 3   icone-pdf-300x300  Tower Dark Stone
jpg 256  Habitation Pod   icone-pdf-300x300  Tower Fuel Tank
icone-pdf-300x300  Hexagonal Building   icone-pdf-300x300  Tower "tutor"
icone-pdf-300x300  Metal Hexagonal Building   icone-pdf-300x300 Tower Wood
         
Source : http://www.modelpaperworld.com/en/

 

Afin de faciliter la réalisation des bâtiments, il faudrait imprimer les patrons sur du papier autocollant.

Lors de la découpe des morceaux de papier autocollant, retirer les languettes de raccord.

Utiliser ensuite ces morceaux de papier pour guider la découpe du carton-plume. Attention lors de cette découpe, bien penser à l’épaisseur du carton-plume qui va décaler certains murs.

Pour pallier ceci, sur les 4 murs des bâtiments, réduire la largeur de 2 murs de 6mm (2x 3mm).

Ensuite, découper une bande de papier, sur le papier autocollant correspondant aux murs dont la largeur a été diminuée, de chaque côté, de 3mm de large. Les bandes obtenues devront être collées sur les tranches des cartons-plumes correspondant aux murs n’ayant pas été réduits.

Les murs et le toit sont maintenant réalisés (5 rectangles de carton-plume sur lesquels sont collés les papiers autocollants de texture).

Il faut maintenant penser à réaliser le système d’accroche des murs entre eux, des murs sur le support et du toit sur les murs.

La technique la plus simple et la moins onéreuse est celle du trombone/coton-tige.

Dans le support, percer un trou de la largeur d’un coton-tige au niveau du mur du bâtiment. Y coller un morceau de coton-tige (en plastique et après avoir retiré le coton) et couper ce qui dépasse.

Dans ce coton-tige, coller un morceau droit de trombone.

Placer les murs dessus de telle manière que le trombone du support marque son emplacement sur les tranches des murs.

Aux emplacements marqués sur les tranches des murs, percer un trou de la largeur du coton-tige. Y coller un morceau de coton-tige et découper ce qui dépasse.

Normalement, maintenant, les murs tiennent sur le support !!!

Il faut également suivre le même procédé sur la partie haute des murs (pour que les murs tiennent entre eux) en plaçant deux morceaux de coton-tige dans chaque mur (un dans une tranche, l’autre au bord du côté) et coller un morceau de trombone dans un des bouts de coton-tige (préférer celui qui est dans la tranche).

La même méthode doit également être employée pour fixer le toit, en considérant que le toit est le support et les murs… les murs. 

Enfin, il est nécessaire de vernir avec du verni marin mat chacun des murs et le toit, pour préserver l’aspect de la texture.

Donc, normalement, maintenant, on a un bâtiment constitué de murs et d’un toit amovible, qui est esthétique, opérationnel et qui se range facilement !

NOUVEAU : de nouveaux patrons ; ça permet peut être de se faire la main....

CLIQUER ICI

Sinon, si vous vous en sentez le courage...

c.      Adaptateurs

Pour les raccords entre les supports de bâtiment, il suffit de coller deux morceaux de carton-plume de la bonne taille puis de sous-coucher en noir, ajouter éventuellement un flocage, peindre et vernir !

4)    Répartition des tâches

Si vous acceptez de participer à ce projet, merci de le dire !

Le tableau ci-après résume les tâches de chacun et les dates prévisionnelles de réalisation. Je ne peux pas faire mieux pour ce projet tant que mon projet de rivière modulable est en cours…

Elément

Quantité

Réalisateur

Date prévue

Objectif

Date réalisé

Bâtiments

  • Aquila Shrine
  • Mixed Stone Tower
  • Metal Hexagonal Building
  • Tower Wood

4

Farfadet-fou

15/01/2015

Avoir un « quartier »

 

Route

4

Farfadet-fou

15/01/2015

 

Carrefour

1

Farfadet-fou

15/01/2015

 

Tronçon route

2

Farfadet-fou

15/01/2015

 

Adaptateur carré

1

Farfadet-fou

15/01/2015

 

Adaptateur long

4

Farfadet-fou

15/01/2015

 

Bâtiment

4

   

Avoir un deuxième « quartier »

 

Route

4

     

Carrefour

1

     

Tronçon route

1

     

Adaptateur carré

1

     

Adaptateur long

2

     

Bâtiment

4

   

Avoir un troisième « quartier »

 

Route

2

     

Tronçon route

1

     

Adaptateur carré

1

     

Adaptateur long

4

     

Bâtiment

4

   

Avoir un quatrième « quartier »

 

Route

2

     

Tronçon route

1

     

Adaptateur carré

1

     

Adaptateur long

4

     

Bâtiment

4

   

Avoir un cinquième « quartier »

 

Route

2

     

Tronçon route

1

     

Adaptateur carré

1

     

Adaptateur long

2

     

Bâtiment

4

   

Avoir le sixième « quartier »

 

Adaptateur carré

1

     

Adaptateur long

4

     

Éléments de déco

 bidons  azrael  05/01/15    12/03/04

Éléments de déco

 gravats  azrael  05/01/15    12/03/04

Éléments de déco

         

Éléments de déco

         

 

Les différents éléments de décoration pour lesquels j’ai récupéré un patron sont les suivants :

icone-pdf-300x300  Caisses héxagonales   icone-pdf-300x300   Mur pare-souffle
icone-pdf-300x300  Caisses héxagonales 2   jpg 256  Racks de serveurs
icone-pdf-300x300  Caisses à munitions    icone-pdf-300x300  Table tactique et QG
jpg 256  Camp de campagne   jpg 256  Tourelle automatique - Instructions
icone-pdf-300x300  Containeur   jpg 256  Tourelle automatique - Plan
icone-pdf-300x300  "Dustactics"      
         
Source : http://www.modelpaperworld.com/en/

Pour les réaliser, on préfèrera le papier épais au carton-plume.

Les éléments seront ainsi réalisés tels qu’ils sont décrits dans ces documents.

5)    Et dans la pratique ?

01 Carton plume Tout d'abord, il faut aller acheter une plaque de carton-plume.2,80€ l'unité, ça devrait aller... J'ai choisi la dimension 50cm x 65cm car la plupart des gros morceaux font 25cm, la découpe n'en sera que plus simple. Ceci est disponible dans tous les magazins d'arts créatifs, et peut-être ceux de bureaux...  
02 Tracer bordures elements Une fois à la maison, il suffit de tracer, sur le carton plume, les éléments.J'ai noté également ce que sont les différents éléments, mais je ne sais pas si c'est une bonne idée : le relief formé reste, même après la sous-couche ! Il reste même du rab' !!!  
03 Decoupe suivant traits Ensuite, on prend un cutter à la lame neuve et à changer régulièrement. En effet, le carton-plume est épaissi par une couche de polystirène, qui a tendance à plomber le fil du cutter. J'ai tout de même réussi à tout faire avec une seule lame neuve.  
04 Collage Vient maintenant l'étape du collage : on assemble les éléments (trottoirs pour les routes ou double épaisseur pour les "adaptateurs"). Utiliser de la colle blanche vynilique (PVA). De plus, mettre une couche de PVA diluée à 50% sur toutes les tranches.Si vous avez déjà envoyé de la sous-couche sur du polystirène sans le protéger avec de la PVA, vous savez pourquoi ;-)Sinon, ben... Le gaz propulsion de la bombe de sous-couche bouffe le polystirène !!! Le rapport 50% PVA - 50% eau permet à la colle de s'imprégner par capilarité dans le polystirène.  
05 Sous-couche noire Une fois la colle sèche, il suffit de passer la bombre de sous-couche noire sur le tout. Pas de difficulté particulière à noter, si ce n'est que ça sert à rien d'insister sur les tranches en dehors de celles de l'intérieur des trottoirs : il vont être cachés par les autres éléments.  
06 Essai flocage-peinture bitume enrobe 06 Essai flocage-peinture bitume enrobe-sans flash On passe maintenant à la phase de peinture. Je me suis demandé comment faire une texture de béton enrobé et j'ai trouvé un truc :- 2 cuillères à soupe de PVA- 2 cuillères à soupe de peinture acrylique bleue (pour moi, de marque Amsterdam, cyan primaire, 572)- 2 cuillères à café de sable de Loire- 1 pichenette (en gros, le volume d'une bille) de peinture acrylique noire (pour moi, de marque Amsterdam, noir de bougie, 702) Mélange à étaler avec un pinceau plat et large (j'ai utilisé du poil de cochon, ça ne coute pas cher et peindre cette pâte est risquée pour la survie du pinceau ; bien le nettoyer à l'eau froide et au savon après utilisation). A gauche, on voit ce que ça donne sur le rab' de carton plume avec puis sans flash...  
<A venir> <Les éléments peints, première couleur>  
<A venir> <Les éléments peints, deuxième couleur>  
<A venir> <Les supports de bâtiments>  
<A venir> <Les bâtiments, plusieurs étapes>