La bataille de Shirmenau

Écrit par Denis
Objectif : Scénario 3 joueurs et 3 camps
 

INTRODUCTION


Au cours de l'âge sombre de l'humanité, la République de l'Interex dut affronter les xénos KineBrach. Ceux-ci se battaient en utilisant une épée, dont la lame courbe et ondulée ressemblait à du silex : un anathame. Cette arme était forgée en alliant les techniques de la métallurgie à la puissance conférée par le Warp.

Après la victoire de l'Interex sur les KineBrach, les humains décidèrent d'utiliser les anathames. Mais la possession démoniaque infligée à la plupart des porteurs les forcèrent à y renoncer.


L'HERESIE D'HORUS

 

Pendant la Grande Croisade, les Interex s'intégrèrent facilement dans l'Empire de l'Humanité voulue par l'Empereur.
Les anathames furent à ce moment placés dans la Galerie des Objets sur la planète Xenobia Principis.
Horus et ses Luna Wolves visitèrent l'Interex à la demande du perfide Erebus, 1er chapelain des Word Bearers. Cette visite fut l'occasion pour ce dernier de mettre en pratique son plan destiné à assouvir ses ambitions personnelles en écoutant les puissances impies : il déroba un anathame. Ce vol fut considéré comme un acte de guerre, les Interex voyant maintenant les Luna Wolves comme corrompus par le Warp, mais seul Erebus connaissait le fin mot de l'histoire. Horus décida de quitter le système planétaire sans les détruire et tout lien diplomatique fut rompu entre les Interex et les Luna Wolves.

Au cours de la campagne de Davin, Erebus prêta l'anathame à Eugan Temba, gouverneur planétaire, qui avait prêté allégeance aux dieux sombres. Horus l'affronta sur la lune de Davin. Si ce dernier gagna le combat, il souffrit d'une blessure provoquée par l'anathame. Cette blessure ne guerrissait pas. Pire, Horus perdit connaissance. C'est au cours de ses rêves et grâce à Ezekyle Abaddon qui emmena son corps dans un temple de Davin qu'Erebus, parvenant à faire croire à Horus que l'Empereur menait son peuple à sa soumission en tant que Dieu Suprême de l'Humanité, fit faire un pacte d'allégeance à Horus auprès des dieux de l'immaterium : l'hérésie d'Horus débuta.

LA BATAILLE DE CALTH

 

Horus s'étant tourné contre l'Empereur, il façonna un plan pour détruire la plupart des Légions Astartes qu'il lui semblait impossible à convertir.
Pour réduire les Légions à détruire dans le système d'Istvaan, il envoya Roboute Guilliman et sa XIIIème Légion des Ultramarines détruire une menace (inexistante) d'invasion Orque dans le système d'Ultramar puis il demanda à Lorgar Aurelian d'envoyer sa XVIIème Légion des Word Bearers les réduire à néant en utilisant des vaisseaux spatiaux spécialement conçus pour l'occasion par le Mecchanicum : aucun engin capable de rivaliser n'existait dans la galaxie !

Dans les Légions renégates, l'ambition personnelle a plus de puissance que l'intérêt de l'humanité et Erebus avait les siennes. Il fabriqua 8 dagues possédées à partir de l'anathame en utilisant des rites impis et les offrit à tous ses hérauts qu'il envoya sur Calth. Ces dagues, des athamés, permettait de déchirer l'espace réel et de créer un passage par le Warp pour se rendre n'importe où dans la galaxie. Puis il retourna auprès de son Primarque qui tentait de "sauver" son frère Fulgrim sur Nuceria.

Nous sommes en 13.M31 et la bataille de Calth fait rage.
D'un côté, la XIIIème Légion, commandée par Remus Ventanus résiste après avoir subit la destruction complète de la surface de la planète Calth et la destruction de son soleil qui n'émet plus que des rayons mortels. De l'autre côté, la XVIIème Légion qui aurait pu réduire à néant cette planète si Kor Phareon n'avait pas voulu utiliser un athamé contre Guilliman pour obtenir sa possession au lieu de le tuer comme l'avait demandé Lorgar.

L'apôtre Noir Maloq Kartho se décide à finir la destruction totale de la planète Calth pour obtenir la bienveillance des puissances primordiales en utilisant une bombe contenant un virus destructeur de mondes.
Mais Ventanus parvient à se débarrasser de la menace en envoyant le Dreadnought Zu Gunara, mort deux fois, porteur de la bombe, dans la faille Warp créée par Kartho voulant échapper à l'explosion imminente. La faille Warp se referme sur eux-deux et la bombes qui ne détruira jamais complètement Calth, permettant à la XIIIème Légion de renaître.

ET MAINTENANT

 

Dix millénaires plus tard, Nurggle sait que cette bombe (et un liquide ressemblant vaguement à un Dreadnought fondu) va réapparaître sur la planète Shirmenau, dans le système d'Anvoise. Pour ne pas qu'elle explose dès son apparition, il l'enveloppe d'un voile Warp qui devrait se dissiper en quelques heures. Il envoie des démons présents à proximité pour récupérer cette bombe et en faire un meilleur usage qu'il n'en a été fait jusque là.

Des Nécrons, présents également dans ce système, détectent l'altération de la réalité et voient, grâce au dédale Tesseract, le contenu du voile. Insensibles au virus destructeur de monde et grâce à leur technologie de décalage de phases, ils peuvent se servir de cette bombe pour contaminer plusieurs planètes humaines et retrouver un semblant de leur puissance d'antan.

Les Black Hawk, présents dans ce système et notamment sur les planètes Rivonien et Anvoise, suivent depuis maintenant longtemps les activités des démons et des Nécrons. Ils savent pertinemment que si ces deux armées se rendent au même endroit, cela ne présage rien de bon !